BD : La peau de l'ours

Auteurs : Zidrou et Oriol
Editeur : Dargaud


Surtout connu du grand public pour l’inénarable Elève Ducobu et son humour potache, Zidrou se fait aussi, tour à tour, conteur pour enfants (Monsieur Balouka), conteur pour plus grands (Le montreur d’histoires, La vieille dame qui n’avait jamais joué au tennis), humoriste tendre (Boule à zéro, Schumi), humoriste grinçant (la série Scott Zombi), scénariste plus cinématographique (Protecto, Lydie)…  C’est cette capacité de changer de registre avec talent qui me surprend positivement à chaque fois.

C’est donc grâce au nom de son auteur que La peau de l’ours a retenu mon attention, car ni la couverture très banale malgré son aspect sensationnaliste, ni l’autocollant "coup de coeur" aposé par l’éditeur lui-même (quel attrape-nigaud !) n’auraient gagné ma confiance sans cela.

Vieux et handicapé, Don Palermo vit en hauteur d’une colline en bord de mer. Il attend l’arrivée d’Amadeo, ce grand adolescent qui vient lui faire la lecture du journal local, et particulièrement  l’horoscope. Celle qu’il a autrefois aimé lui a promis de lui délivrer un signal par message caché dans cette rubrique. A chaque venue de son jeune coursier, le vieillard lui conte une bribe de ce que fût sa vie. Une vie de mafioso malgré lui. Une jeunesse malchanceuse, poursuivie dans la lâcheté et l’abandon de scrupules. Le vrai courage reporté à un jour propice pour la vengeance. Mais l’existence surprend toujours les plannifications des humains.

Curieusement, la rencontre entre ce récit d’une grande dureté et le graphisme d’Oriol, qui n’est pas sans évoquer un certain type de dessins animés (Les triplettes de Belleville, de Sylvain Chomet, par exemple), fonctionne extrêmement bien, offrant une galerie de personnages très typés, des caricatures crédibles.

Un plaisir de lecture qui serait complet si Zidrou corrigeait ce défaut fréquent de nous laisser sur un sentiment de trop peu au moment du dénouement.

Chronique par Jean Alinea

Toutes nos chroniques à propos de 
livres scénarisés par Zidrou :
BD : Lydie
BD JEUNESSE : Schumi
BD JEUNESSE : Boule à zéro
JEUNESSE (livre illustré) : Monsieur Balouka