BD : Stigmates

Auteurs : Mattotti, Piersanti
Editeur : Casterman


Un ivrogne d’une quarantaine d’années se réveille un matin avec des stigmates, ces plaies qui seraient apparues aux mains de certains Saints en rappel du martyre du Christ. D’autant plus surprenant que de voir le phénomène se développer chez un homme qui ne mène pas une vie propice à une quelconque béatification.

Les stigmates, bien difficiles à camoufler, ne feront qu’envenimer sa situation sociale et professionnelle déjà précaire. 

Un récit très dur, très prenant, où il est question d’un profond réveil spirituel, sans niaiserie aucune.

Lorenzo Mattotti surprend en troquant ici son usage flamboyant des pastels de couleur qui ont fait sa notoriété contre un dessin tout en "griffes d’encre". Si ce traitement graphique n’est pas attrayant de prime abord, il se révèle totalement en adéquation avec l’histoire, la rendant plus bouleversante encore. Le trait dessiné agit comme une écriture supplémentaire à celle de l’écrivain Claudio Piersanti

A deux, ils signent avec Stigmates un chef-d’œuvre de bande dessinée… et d’art.

Chronique par Jean Alinea

N.B. : originellement paru en 1998 au Seuil, Stigmates bénéficie, avec cette nouvelle édition, de planches à un plus grand format et inclut un dossier sur la genèse du projet.

  
Lisez toutes nos chroniques à propos de 
livres signés Lorenzo Mattotti :