BD : La déconfiture



J
uin 1940, la débâcle française, l'exode des civils sur les routes, l'errance des militaires, et l'armée allemande qui canarde à l'aveugle tout ce beau monde perdu.
Amédée Videgrain a perdu son régiment et a été chargé d'attendre la Croix Rouge qui doit récupérer les corps de ses camarades morts bombardés. 

L
e trait noir encré et sobre, ombré de gris de Rabaté narre avec finesse cette époque déboussolée, dans laquelle le héros est perdu moralement et géographiquement. Situations presque burlesques et dialogues non dénués d'humour (noir) agrémentent la quête de sens de ces hommes autour desquels tout s'est effondré, pays, armée, familles, amitiés, vie normale. Amédé n'a plus qu'un but, retrouver sa Juliette.

U
ne belle réussite de Pascal Rabaté, loin de l'ambitieux Ibicus, mais très maîtrisé sur tous les plans.

Chronique par Reynald Riclet

La déconfiture, précédemment déjà disponible en deux tomes, est à présent réédité en format réduit chez Futuropolis Poche.