BD : Ma Vie Posthume (2 tomes)

Auteurs : Hubert et Zanzim
Editeur :  Glénat



Hubert et Zanzim entérinent ici le gage de qualité que constitue leur collaboration.

On reconnaît immédiatement la touche du scénariste par ses thèmes de prédilection que sont les amours insolites, l’ésotérisme, les complots, et puis par ce ton humorique qui alterne tendresse, causticité, voire ironie macabre.

En revanche, le graphisme de Zanzim s’est éloigné des belles planches peintes des Yeux Verts pour progressivement* se rapprocher d’un trait à la Kerascoët, les comparses de Hubert pour Miss Pas Touche. Les deux séries s’adressent au même public et l’intrigue de Ma Vie Posthume nécessitait un trait aussi dynamique et léger. J’aurais personnellement préféré des ambiances à la façon des Yeux Verts, mais sans doute l’atmosphère sombre aurait-elle pris le dessus sur l’humour.

Emma est une veuve octogénaire qui découvre que, malgré son assassinat, elle demeure parmi les vivants. Une ironie du sort à laquelle il lui faut bien se résoudre et s’adapter. Sa femme de ménage semble ne rien avoir  remarqué d’anormal et se montre toujours aussi têtue. Quant à sa nièce, elle s’enquiert toujours de sa santé, qu’elle espère mauvaise, dans l’espoir d’hériter au plus vite de la maison familiale. 

Sous des dehors légers et décalés, cette bande dessinée dresse aussi un portrait très finement observé du troisième âge. On y découvre, en alternance, le quotidien, les réflexions et les souvenirs de cette petite vieille, maigre et au sale caractère. Et combien elle regrette cette dispute qui valut à son défunt mari d’être renversé mortellement par un chauffard. 

Ma Vie Posthume, c’est tour à tour touchant, drôle, morbide – et donc un peu effrayant -… et bien entendu passionnant, car la question qui taraude le lecteur n’est évidemment pas laissée en suspens : qui a bien pu vouloir éliminer Emma ? Vous trouverez la réponse au bout du second tome. 

Reverrons-nous un jour ces personnages attachants dans un autre cycle ? Avant une autre vie, je veux dire.

Chronique par Jean Alinea


* Lisez aussi notre chronique à propos de La sirène des pompiers, par les mêmes auteurs.

Une série à découvrir absolument aussi, scénarisée par Hubert :