BD : Le sourire de la baby-sitter - T1 : Calista

Auteurs : Jim et Grelin
Editeur : Soleil



Premier volume d’un diptyque de divertissement efficace et... pour adultes (oui, c’est parfois quelque peu "explicite").

Le dessin de Grelin, très influencé par l’univers manga, est attrayant à défaut d’avoir déjà trouvé son originalité. Mais pour le type de récit qui nous occupe ici, c’est tout bonnement parfait, puisqu’on a affaire à deux adorables (physiquement) "petites connes" comme les aurait tendrement appelées Serge Gainsbourg.

Calista est une étudiante peu brillante qui fait régulièrement du baby-sitting pour une famille aisée. Un soir, sa copine Anna vient la rejoindre dans le luxueux appartement. Cette vie de plaisirs matérialistes titille leurs fantasmes… Anna, quasiment désœuvrée et de mœurs libertines, commence à suggérer un plan drague du propriétaire, beau quarantenaire. Celle qui parviendrait à le conquérir et à évincer son épouse gagnerait ainsi vingt ans au moins sur un parcours « normal » pour accéder à une vie de rêve. Calista s’intéresse au contenu du PC du père de la famille : solde en banque, sites de cul consultés, e-mails… Les informations réunies, voici les deux filles entrant en rivalité séductrice et faisant mine de ne pas se connaître pour mieux parvenir à leurs fins.

Le scénario est de Jim, connu d’une part pour ses BD humoristiques assez futiles (500 idées pour glander au boulot, Tout ce qui fait râler les nanas, Ibiza Club) et de l’autre pour des séries plus fantasy sous le pseudoyme Téhy (Fées et Tendres Automates, Yiu…). On lui doit aussi l’excellent one-shot Petites éclipses (voir notre chronique ici), ce qui me laisse espérer que la très bonne amorce du Sourire de la baby-sitter puisse aboutir sur un final convaincant.

Chronique par Jean Alinea