BD : Flora et les étoiles filantes



Auteurs : Collignon et Van Den Heuvel

Editeur : Le Lombard



Ce récit conte le quotidien d’une mère de famille divorcée, pigiste et auteur de livres pour enfants. Evidemment, cette situation n’assure aucune sécurité financière et Flora angoisse à l’idée de devoir quitter, au moindre pépin, son coin de campagne (et ses deux charmants voisins… qui se détestent cordialement) pour aller se reloger dans un hlm. Saturée des soirées qui, en l’absence de son fils, se résument avec un tête-à-tête avec une barquette de surgelés, elle suivra les conseils d’une copine en s’inscrivant sur un site de rencontre.

 La "chasse à l'homme" est ouverte... à contrecoeur.

Sous forme de résumé, voilà qui ne révèle pas grand chose du charme que possède pourtant cette comédie sentimentale écrite par Chantal Van Den Heuvel. Non pas que cette histoire de “desperate housewives” fin de trentaine - ou autres quadras et quinquas célibataires - déborde d’originalité, mais on y sent une part de vécu, la rencontre amoureuse y est joliment amenée et puis il y a la mise en forme et en dessin de Daphné Collignon (Coelacanthes, Sirène, Avant l’heure du tigre). La dessinatrice multiplie décidément les registres avec talent. Sans grande audace graphique ici - le récit ne s’y prêterait pas -, mais faisant une nouvelle fois preuve de maîtrise dans la narration, dans le trait et les couleurs. Seul persiste ce petit défaut de prêter des contours de visages trop similaires aux personnages féminins.



Une bande dessinée à savourer à la légère.



Chronique par Jean Alinea