BD : Yakari - T38 : la tueuse des mers

Auteurs : Derib et Job
Editeur : Le Lombard

(BD à lire dès 5 ANS)
Les points forts de cette série mythique sont encore et toujours ses attachants personnages et son aspect instructif. On apprend notamment ici l’origine de l’attrape-rêves, cet objet ésotérique suspendu que tout le monde a un jour ou l’autre croisé du regard.

Par contre, cela fait très longtemps que l’univers de Yakari n’apporte non seulement plus aucune surprise, mais que scénario et narration semblent quelque peu négligés. 

Ici, un songe de Yakari et l’apparition soudaine de Nanabozo (le lapin géant) emmènent nos amis à l’autre bout du monde, du côté de la côte pacifique du Canada. Cela en une seule case… et ce n’est pas là l’unique ellipse trop facile et soudaine de l’album, sans compter des dialogues faiblards.



Malgré un titre et une couverture qui nous présentent l’orque, ce tome ne nous en apprend que très peu sur l’animal, qui ne doit pas vraiment figurer parmi les favoris de Derib et Job.

Chronique par PJ