BD : Camargue Rouge

Auteur : Faure
Editeur : Glénat


Adaptant un conte de Jean Vilane, lui-même inspiré d'un fait divers historique, l'auteur-dessinateur Michel Faure greffe une histoire d'amour au scénario assez simple pour le rendre plus romanesque.

Au début du siècle dernier, les Sioux des Lakotas se sont résignés à vivre dans des réserves, tentant de préserver la dignité de leur peuple. Une des tribus se voit enrôlée pour les premières représentations du "Wild West Show" du Colonel Cody (mieux connu sous le pseudonyme Buffalo Bill) en Europe.

Durant la longue traversée de l’Atlantique, Indiens et chevaux découvrent l'océan et les affres du mal de mer. Parmi eux, la jeune et très belle Shania, maîtrisant la langue de Shaekespeare et un peu celle de Molière, joue un rôle de premier plan dans les relations qui se nouent à Londres, puis à Paris.

Suite à un incendie, le séjour des sioux se verra prolongé en France et ils accepteront l'hospitalité du Marquis de Baroncelli qui les invite sur ses terres, en Camargue, région accueillant aussi annuellement des gitans. Le rapport particulier avec leurs montures et la nature sauvage, la fierté des cultures ancestrales et les traditions séculaires vont alors se rencontrer. 

L'abrivade, consistant à conduire les taureaux cocardiers aux arènes en les entourant de cavaliers, se fait cette fois avec la participation conjointe des camarguais, des gitans et des indiens. Cet événement exceptionnel sera appelé "L’Abrivade Rouge". 

Même si Faure nous éblouit davantage avec ses couleurs directes (cf. Samsara ou Jésus Marie Joseph par exemple), il adopte à nouveau un contour noir plus classique qui sert bien le récit. Ce brassage harmonieux entre cultures fait chaud au coeur et devrait réjouir les amateurs de Buddy Longway. 

Chronique par Jean Alinea