De Cape et de Crocs - T10 : De la Lune à la Terre

Auteurs : Ayroles et Masbou
Editeur : Delcourt
Si le tandem loup et renard est une association éprouvée depuis le Moyen-Age (cf. Le Roman de Renart), Alain Ayroles et Jean-Luc Masbou le ressuscitent en créant un duo d’aventuriers au sein d’une saga mélangeant, d’une part, une efficacité quasi hollywoodienne dans l’action et les duels et, de l’autre, une prose digne des Fables de La Fontaine, du théâtre de Molière ou d’Edmond Rostand (Cyrano).

Si l’histoire d'Ayroles est savoureuse par ses détournements de clichés et des codes du genre "capes et d’épées", la série ne marquerait en revanche pas tant les esprits sans son usage, dynamique et totalement inhabituel en BD, d’une langue française châtiée. Ce sont vraiment les dialogues - souvent en alexandrins -, ainsi que les personnages truculents - souvent référentiels - qui font le sel de la série, davantage que la structure scénaristique, certes riche en rebondissements, mais qui n’évite pas certains écueils. Oh, vraiment pas de quoi vous gâcher un excellent moment de lecture : les auteurs s’en tirent avec panache !

Après ces grands voyages qui ont mené les héroïques Don Lope et Armand de Maupertuis  sur les mers et sur la Lune, le Dixième Acte s’achève sur une note mélancolique et ouverte… mais clôt pourtant bel et bien définitivement la série. Rideau. Applaudissements. Bravo ! Bis ? 

Allez, bis ! Pour satisfaire la demande de rappels, les créateurs ont prévu de réaliser deux albums supplémentaires qui feront toute la lumière autour d’un autre personnage que vous avez (ou aurez) pris en affection : le petit lapin blanc Eusèbe. Ce diptyque formera à la fois l’épilogue et le prologue de la série.
Chronique par Jean Alinea