ESSAI : L'alcool en questions

Auteurs : Collectif

Editeur : Mardaga


Consommer de l’alcool a-t-il un impact sur le moral ? Réchauffe-t-il ? Favorise-t-il l’agressivité et les comportements criminels ou suicidaires ? A-t-on le droit d’en produire soi-même ? Peut-on en boire un peu durant la grossesse ? Une petite cuite est-elle anodine pour la santé ? En boire est-il cancérigène ou anti-cancérigène ? Détruit-il les neurones ? Peut-il rendre aveugle ? Est-il cause d’allergies ? Les femmes supportent-elles moins l’alcool que les hommes ? En consomme-t-on plus dans les régions rurales ? La bière désaltère-t-elle mieux que l’eau ? Boire du café ou un Red Bull atténue-t-il les effets de l’alcool ? Quelle est la dose létale par rapport à d’autres drogues psychotropes ? Faire un peu d’exercice l’élimine-t-il ? Quand peut-on considérer quelqu’un comme alcoolique ? Est-ce qu’on peut en guérir ?


Autour du thème de l’alcool gravitent beaucoup de mythes, de fausses rumeurs… et de sous-estimations. Et si on tirait enfin au clair le vrai du faux, au regard des connaissances scientifiques d’aujourd’hui ? C’est ce à quoi nous invite ce livre qui, à défaut d’être passionnant à lire d’une traite ou amusant, s’avère véritablement éclairant, objectif et sans tabou. Qu’on le veuille ou non, force est de constater que la consommation excessive de la boisson est considéré comme un élément important dans la construction de la masculinité hégémonique contemporaine ou que le “binge drinking” fait toujours partie de la vie estudiantine. La faute au produit ?


41 questions-réponses d’utilité publique !


Chronique par Saphir