BD : Jojo - T16 : Jojo vétérinaire

Auteur : Geerts
Editeur : Dupuis
  
(BD pour les 6 ANS et +)

André Geerts faisait partie de ces rares auteurs qui savent nous émerveiller avec des thèmes simples.

Après les six premiers volumes de la série, le petit monde poétique, positif, drôle et tendre de Jojo a continué à évoluer en s’octroyant de temps à autre un brin de folie fantaisiste en plus : mises en scène de situations invraisemblables (cf. Monsieur Je-sais-tout, par exemple) ; ou encore de nouveaux personnages loufoques (cfr. la famille insoupçonnée et pour le moins contrastée qu'on découvre dans Le retour de Papa).

Dans Jojo vétérinaire, pas d’excès de fantaisie, le récit est bien ancré dans la réalité d’enfant. Le petit bonhomme se familiarise avec la nouvelle fiancée de son papa (resté veuf si longtemps). Il aide la jeune femme comme il peut et durant trois jours, dans son cabinet de médecin des animaux. Quand viendra le temps de la rentrée scolaire, notre Jojo exhibera fièrement son "diplôme d'assistant vétérinaire" (signé Jasmine, et précédé de la mention "Gros bisous"). Le prenant au mot, sa camarade Violaine-les-plans-foireux lui demandera son diagnostic sur l'anomalie de son chien secret, caché dans la salle de fêtes de l'école...

Jojo est une série jeunesse que décidément même les adultes aiment lire. Et des BD qu’on relit à tous âges, avec le même bonheur, ne peut-on pas quelque part appeler ça des bouquins d’importance majeure ?

Chronique par PJ

N.B. : quelle judicieuse décision que celle qu’avait pris Geerts en reprenant ses aquarelles. Ses quelques albums colorisés par ordinateur n’avaient tout de même pas le même charme.

N.B. 2 : Découvrez aussi la série Mademoiselle Louise, par le même auteur.