BD : Les armes du Méta-Baron

Auteurs : Jodorowsky, Charest et Janjetov
Editeur : Les Humanoïdes Associés




Avec grand bruit, les Humanos lancent ce one-shot dérivé de la série La Caste des Méta-Barons (elle-même spin-off de L'incal).

Si retracer la quête initiatique qui rendit Sans-Nom (le dernier Méta-Baron) invincible et invaincu est une idée forcément intéressante - psychologiquement instructive même -, son développement tombe malheureusement à plat.

En ce qui concerne le "casting de rêve" annoncé par l’éditeur, les dessins alternés de Zoran Janjetov (Avant l’Incal, Les Technopères) et de Travis Charest (star de comics américain) sont techniquement irréprochables, les plans sont cinématographiques… mais l’ensemble graphique est pourtant très kitsch (les hideuses onomatopées numériques n'arrangent rien) et la narration pas constamment fluide.

On est loin de l’art à couper le souffle de Juan Gimenez. Le dessinateur du cycle principal, La Caste des Méta-Barons, avait su s’approprier l’imaginaire de Jodorowsky avec des dessins d’une force inouïe, d’une violence aussi insupportable qu’interpellante. Le présent album, sans originalité, souffre de la comparaison.

Quant à Alejandro Jodorowsky, on sait pourtant qu’il a une imagination débordante, une grande connaissance des psychologies et folies humaines, un univers cohérent… mais ici on a l’impression qu’il s’est contenté de livrer sa bonne idée de base sous forme d'un sommaire synopsis. Les dialogues sont horribles et les scènes semblent déjà vues.

Le fond, bien développé, aurait pourtant été de grand intérêt.